Forum régional pour les centres de réflexion du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord

Le Forum régional des centres de réflexion pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord (MENA), organisé par le Centre pour les études méditerranéennes et internationales, s'est tenu le mercredi 3 octobre 2018 à Hammamet, avec la participation de directeurs de groupes de réflexion et de chercheurs tunisiens, algériens, marocains, saoudiens, des Émirats arabes unis et de Bahreïn. Amérique

Ahmed Idris, directeur du Centre d'études, a déclaré que le forum visait notamment à créer un espace de dialogue et de discussion entre les centres de pensée, facilitant ainsi les actions communes, notamment sur des questions concernant le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord.
Les défis auxquels la région est confrontée aujourd’hui sont directement ou indirectement affectés par ce qui se passe dans les centres de réflexion, soulignant que le travail des groupes de réflexion pour contribuer à l’élaboration de politiques visant à résoudre les problèmes de la région exige qu’ils intensifient les possibilités de convergence, de mise en réseau et de réflexion collective.
Idris a expliqué que les centres de pensée de la région sont handicapés par leur incapacité à créer des idées pour les politiciens, accusés de ne pas écouter les penseurs des pays arabes, alors que le tableau est assez différent en Europe et aux États-Unis, Centres de pensée et décideurs politiques et à créer un degré élevé d’interaction.
Il a souligné que les centres de pensée qui se développent dans les pays arabes œuvrent aujourd'hui pour convaincre davantage les décideurs de la nécessité d'écouter ceux qui ne relèvent pas du cercle de la décision ou ceux qui ne relèvent pas de la politique en général.
Le responsable du Center for Studies a indiqué que les groupes de réflexion sont pour la plupart indépendants et non partisans et qu'il s'agit principalement de centres tournés vers l'avenir qui fournissent des points de vue prospectifs ou des solutions que les politiciens peuvent utiliser pour élaborer des plans et des politiques.
Idris n'a pas nié que le degré d'indépendance varie d'un centre à l'autre, d'autant plus qu'il ne constitue pas des "boîtes fermées sur lui-même", mais il affecte et est affecté par ce qui se passe dans le monde et fait partie du tissu local, régional et international, a-t-il dit.
Le forum se concentrera sur les principaux défis identifiés par les groupes de réflexion de la région MENA aux niveaux institutionnel, financier et des ressources humaines, ainsi que sur les problèmes liés aux défis auxquels sont confrontés les décideurs et les groupes de réflexion dans une zone sujette aux changements et à l'instabilité de la vie politique.

Agenda

29 June
11 May
11 May