l'Ecole Bulgare de Politique

L’école Bulgare de la Politique « Dimitry Panitza » a été fondé en 2001. Sa mission se manifeste à la préparation  communauté des chefs civiques et politiques ayant un rôle actif  dans la vie national, européenne, global, politique et publique.ces derniers doivent être aussi devoués aux valeurs démocratiques modernes, basées sur les principes du pluralisme, tolérance, et la discussion. . L'école est une organisation indépendante non gouvernementale et a but non lucratif. Elle est accréditée par la nouvelle université bulgare ; ainsi elle est également un membre fondateur du réseau du Conseil de l'Europe des écoles des études politiques

Depuis 2001, plus de 400 membres du parlement bulgare, chefs de parti politique, hauts fonctionnaires, et chefs du secteur non gouvernemental, et de 150 participants étrangers ont été formés dans  les programmes régionaux et nationaux de l'école. Le programme national  vise des politiciens des parties représentées au parlement bulgare, les leaders civiques, les agents élus et les représentants supérieurs des administrations locaux et nationaux. Le programme régional vise les jeunes leaders politique et civique appartenant à la région balkanique : Albanie,la Bosnie-Herzégovine, la Bulgarie, la Croatie,le Kosovo, le Macédoine, le Monténégro, la Roumanie, et la Serbie.

Depuis sa fondation, l'école a développé un réseau national fort d'anciennes élèves. Actuellement, l’association d'anciennes élèves inclut environ 400 membres. En coopération avec l'association d'anciennes élèves, l'école organise des débats publics, des conférences et des discussions annuelles sur sur les questions politiques, sociales et économiques actuelles.

L'école bulgare de la politique a été activement impliquée dans un travail international pour  former des leaders de la société civile et la scène politique  d'Ukraine et des Balkans. Après les changements politiques rapides en 2011 de l'Afrique du Nord, le BSoP soutenu par le Ministère des Affaires Étrangères bulgare était l'un des initiateurs pour l'établissement de l'école tunisienne de la politique. Ce dernier travaille actuellement sur la création d'une école égyptienne de la politique.

Agenda